Manola ANTONIOLI, Guillaume DREVON, Luc GWIAZDZINSKI, Vincent KAUFMANN, Luca PATTARONI

Saturations - Individus, collectifs, organisations et territoires à l'épreuve

Ouvrage réalisé sous la direction de :

Manola ANTONIOLI -  Guillaume DREVON
Luc GWIAZDZINSKI
Vincent KAUFMANN - Luca PATTARONI

Manola Antonioli est docteure en philosophie et sciences sociales de l’EHESS-Paris et HDR en esthétique (architecture). Elle est actuellement professeure de philosophie à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris la Villette et chercheuse au sein de l’ UMR LAVUE 7218 CNRS. Elle a publié de nombreux articles sur la philosophie de l’architecture et de l’urbain, l’esthétique, la philosophie des techniques, la théorie du design, ainsi que des ouvrages personnels ou collectifs qui se situent dans les mêmes domaines de recherche. Derniers ouvrages publiés : Biomimétisme. Sciences, design et architecture (Paris, éditions Loco, 2017), Machines de guerres urbaines (Paris, éditions Loco, 2015), Paysage variations (avec Vincent Jacques et Alain Milon, Paris, éditions Loco, 2014), Théories et pratiques écologiques (Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2013).

Guillaume Drevon est chercheur au Laboratoire de Sociologie Urbaine de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse). Dans le cadre de ses travaux, il a notamment décrypté les stratégies développées par les familles pour faire face aux pressions temporelles du quotidien en mettant en perspective la notion de vulnérabilité temporelle. Aujourd’hui, il développe le thème des rythmes de vie et de ville pour mieux comprendre l’évolution du rapport au temps dans les sociétés contemporaines.

Luc Gwiazdzinski est géographe (Université Grenoble Alpes), membre du laboratoire Pacte. Ses travaux portent notamment sur les temporalités et les rythmes urbains, la nuit, les mobilités et les relations art et territoire. Il a publié une quinzaine d’ouvrages dont : La nuit dernière frontière de la ville, L’Aube ; La ville 24h/24 (La Tour d’Aigues, Editions de l’Aube, DATAR, 2003), Périphéries (avec Gilles Rabin, Paris, L’Harmattan, 2007) et Sur la vague jaune. L’utopie d'un rond-point (avec Bernard Floris, Grenoble, Elya éditions, 2019).

Vincent Kaufmann est professeur de sociologie urbaine et d’analyse des mobilités à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse). Il dirige le laboratoire de sociologie urbaine – LaSUR de cette haute école. Depuis 2010, il est en outre Directeur scientifique du Forum Vies Mobiles à Paris, un institut de recherche SNCF sur l’écomobilité. Il a notamment publié Retour sur la ville (Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2014) et Mobilité et libre circulation en Europe (avec Ander Audikana, Paris, Economica, 2017).

Luca Pattaroni est docteur en sociologie (EHESS, Paris) et Maître d’enseignement et de Recherche au Laboratoire de Sociologie Urbaine (LaSUR) de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL, Suisse). Il est membre des comités éditoriaux de la Revue Suisse de sociologie et de ArticuloJournal of Urban Research et correspondant suisse de Métropolitiques. Ses recherches et publications portent sur les politiques urbaines et culturelles, l’habitat, les mouvements sociaux, l’évolution des modes de vie ainsi que, plus largement les enjeux relatifs à l’expression des différences et la composition du commun dans les villes contemporaines.

Avec les contributions de :

Manola Antonioli / Manon Bélec / Yves Citton / Nelly Desmarais /
Guillaume Drevon / Magali Dubey / Marin Dubroca-Voisin /
Brice Duthion / Guillaume Faburel / Mathilde Girault /
Luc Gwiazdzinski / Janet Hetman / Francis Jauréguiberry /
Vincent Kaufmann / Matthias Lecoq / Lisa Lévy / Cécile Mattoug /
Luca Pattaroni / Mischa Piraud / Will Straw / Philippe Vidal /
Collectif Point Virgule.


À propos des certificats SSL